L'association

L'association  Gandhi Education au Service du Développement vise à soutenir les populations marginalisées hors-castes par le biais de l'éducation. Elle apporte son soutien moral et financier aux actions de l'association indienne Gandhi Seva Ashram, qui œuvre pour le développement social et économique de ces populations, anciennement appelées "intouchables", et pour  leur intégration à la société indienne dans le district d’Udupi situé dans la région du Karnataka au Sud-Ouest de l'Inde.

L’association Gandhi Education au Service du Développement est née en 2001, à la suite de la rencontre d’un groupe d’amis passionné par l’Inde avec Déodas Shetty. Yves Gorgeu en est le président assisté de quatre autres membres qui forment le bureau (Christine Bremond, Benoit Maunoury, Sylvie Garreau, Etienne Durand). En faisant connaître l’action de Gandhi Seva Ashram en France et en récoltant des dons, elle entend soutenir financièrement et moralement l’action menée en Inde. L’argent est obtenu en France par le biais de divers moyens : appels aux dons, pièces de théâtre, paquets cadeaux, ventes de produits artisanaux, marathons sponsorisés…

Nous aidons les enfants marginalisés par le système de castes à bénéficier d'un soutien scolaire. Celui-ci est apporté tous les jours après l’école pendant deux heures dans les villages par des enseignants locaux, en mettant l’accent sur l'apprentissage de l'anglais et des sciences (l'anglais étant fondamental pour poursuivre des études supérieures en Inde). La lecture, le dessin, des travaux artisanaux font aussi partie de ce soutien scolaire et stimulent l'esprit de jeunes enfants. Les enseignants et enseignantes ont pour objectif d'éveiller l'intérêt des enfants pour l'éducation, de développer leur culture générale et de leur offrir une confiance en eux que leur entourage social ne leur permet pas d'acquérir par leurs propres moyens. Cette éducation est le seul moyen pour eux de travailler leur développement personnel, et de sortir de leur situation d’exclusion.

L’association Gandhi Seva Ashram (GSA) a été fondée par Déodas Shetty, indien originaire de l’état du Karnataka, qui vit actuellement à Kaup, dans le district d’Udupi. Ancien responsable d’un Ashram dédié à Gandhi, Déodas a ensuite longtemps travaillé avec les tribus hors-castes, et plus généralement les tribus marginalisées. En dressant un état des lieux sur ces tribus, son association s’est donné des perspectives d’amélioration des conditions de vie pour ces populations, afin d’élaborer un modèle de développement qui respecte leur identité tribale. C’est ainsi que les premiers centres éducatifs ont vu le jour.

L’association Gandhi Seva Ashram a permis de développer ces centres et de les multiplier dans les tribus des Kudbis, des Koragas et des Adi Dravidas notamment. Aujourd’hui, huit foyers différents accueillent en tout 89 enfants dans le district d’Udupi. Reconnue d’intérêt général, l’association a pour but d’intégrer à la société ces populations rejetées. L’éducation des enfants est un vecteur très important de cette intégration, c’est pourquoi l’accent est mis sur le soutien scolaire et éducatif.

Afin d’améliorer les conditions de vie très difficiles de ces tribus, Déodas Shetty et son équipe travaillent également pour le développement social et économique de ces communautés. L’objectif est de développer et de valoriser la production de produits agricoles et artisanaux (confection de paniers par les Koragas par exemple). S’y ajoute un soutien juridique et administratif dans le but d’obtenir des aides au logement, ou l’attribution de droits réservés aux tribus.

Les projets concernent aussi les problèmes d’hygiène de ces populations qui vivent généralement dans des conditions déplorables, l’accès à l’eau potable et l’apport de vivres aux enfants qui souffrent souvent de malnutrition.

Voici, à titre d’exemple, les besoins auxquels ont pu répondre l’association en 2016 :

graphique budget 2016